Pour un vécu individuel et collectif sans précédent

une nouvelle page s’ouvre dans nos vies...

Afin d'endiguer la propagation du virus Covid-19 sur tout le territoire français et au delà, nous sommes tous mis en “quarantaine”. Les organisations de toutes tailles et de tous secteurs confondus sont désormais soumises à l’obligation de mettre en place soit le télétravail soit le chômage technique.

Le cas de force majeure est là et efface toutes hésitations, interrogations d’un simple revers de manche. Quand le choix n’est plus de mise, apparaît l’adaptation au changement. 

Nous sommes donc bien toutes et tous dans le même bateau. Dirigeants, managers, salariés, indépendants, demandeurs d’emplois, étudiants, écoliers, enfants, bébé bénévoles, femmes ou hommes à la maison, retraités, handicapés, malades.... 

Nous vivons tous la même situation non choisie du plus riche au plus pauvre, des plus seuls aux plus entourés, des plus paniqués aux plus optimistes, des plus équilibrés aux plus dépendants, des plus solides aux plus faibles. S’adapter quoi qu’il arrive et quoi qu’il nous en coûte individuellement et collectivement. Nous sommes à l’heure tant rêvée où nos dirigeants prennent en considération nos vies, reconnaissent nos valeurs professionnelles, sont prêts à nous soutenir financièrement devant l’adversité !!

Comment séparer, équilibrer, mélanger  la vie professionnelle et la vie privé ? Que faire de sa liberté et du sentiment d’être emprisonné dans la cellule familiale sans pouvoir s’en extraire quand on le souhaite ? Comment vivre le manque de relations sociales, le besoin d'évasion, de jardin secret, d’activité physique collective. Le besoin de se faire belle, d’acheter des vêtements, d’avoir le plaisir d’aller au restaurant entre amis. Comment gérer sa culpabilité et la frustration de ne pas voir sa famille élargie, ses parents âgés, ses enfants ou proches en institutions. Comment gérer sa sexualité, en tant que célibataire jeune ou moins jeune, ne plus voir l’homme ou la femme que l’on aime...   

Si la diminution de la fatigue due à la suppression des temps de trajets s’efface, elle est remplacée par d’autres situations porteuses de tensions comme le bruit  bruit, agitation mentale, confinement, peur de l’inconnu, difficulté de vivre 24/24 avec ses proches où les conflits sont avérés ou larvés. 

Comment gérer mon territoire quand tous les membres de la famille ou de la colocation sont présents 24/24 ? Particulièrement quand il n’est pas possible de sortir pour prendre des bouffées d’oxygène avec ses amis proches…  Comment vivre mon besoin de calme, de concentration pour travailler sereinement au milieu des enfants ? Que faire face à mon besoin de solitude, de socialisation, de relation avec les collègues...? Comment ne pas céder à l’inquiétude générale et ne pas laisser s’exprimer les vieux démons de nos ancêtres qui ont connu guerres et privations de liberté.